Categories
lgbt-fr connexion

«Des souvenirs particuliers se forment a ce moment-la» : pourquoi se rappelle-t-on si bien du 11 Septembre ou du 13 Novembre

«Des souvenirs particuliers se forment a ce moment-la» : pourquoi se rappelle-t-on si bien du 11 Septembre ou du 13 Novembre

Dans un appartement parisien

Que faisiez-vous le 11 septembre 2001, Quand les tours jumelles se seront effondrees a New York ? Ou etiez-vous Notre nuit du 13 novembre 2015, lorsque Paris et Saint-Denis etaient vises avec des attentats terroristes des plus meurtriers de le historie contemporaine ? Nous avons tous des souvenirs – plus ou moins nets – de ces evenements. Francis Eustache, chercheur en neuropsychologie et president du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des memoires, a explique a Liberation les ressorts des mecanismes psychologiques.

11 Septembre : pour les Etats-Unis, vingt annees de fuite en avant

Comment expliquer la force de des souvenirs lors des evenements traumatiques et fondateurs ?

Plusieurs evenements nous surprennent. Par un aspect tres demonstratif, spectaculaire, puis par leur violence. L’effondrement des tours jumelles le 11 septembre 2001 comme nos attentats du 13 novembre 2015 a Paris nous ont terrasses. Nous etions comme statufies. Lorsqu’on ressent une emotion aussi forte, on percoit immediatement les consequences des tragedies Afin de soi mais aussi plus largement concernant les societes dans lesquelles on vit.